Un air de printemps

read 3605 times

Walter Bieri - Éditoral

Les journées plus longues et plus chaudes attirent même les dernières casaniers des amis du camping, loin de la chaleur du salon. 

Certaines personnes caressent peut-être aussi l’idée de changer de véhicule, et les nombreuses expositions offrent de bonnes occasions de rester connecté au marché. Un changement de situation dans votre vie peut à tout moment vous amener à vouloir réduire ou augmenter la taille de votre véhicule.

Les gens malins regardent autour d’eux, sur le marché de l’occasion, car il existe de nombreuses offres intéressantes, avec des véhicules presque amortis.

Malheureusement, le développement des campings reste un sujet de préoccupation. En cas de changement de propriétaire, de nombreuses places tombent entre les mains de start-ups, qui recherchent des rendements élevés et contrecarrent l’idée originelle du camping – des vacances naturelles et bon marché. Tout le monde n’a pas besoin de parcelles de 100 mètres carrés ou plus, raccordées à l’eau courante, aux égouts et à la télévision par câble. Lors de mes visites d’évaluation, j’ai également remarqué que dans de nombreux endroits, les plus belles parcelles sont occupées par des bungalows et que de nombreux campings se transforment progressivement en résidences de vacances.

Nous voyons aussi des défenseurs de l’environnement un peu trop motivés qui exigent le démantèlement de campings qui existent sans problème depuis des décennies, nous donnant également matière à réflexion. L’exemple du camping Fanel à Gampelen est éloquent: lui qui s’intégrait si facilement dans le paysage doit désormais disparaître. Mais l’accès à la zone de baignade restera ... Quel est donc le but de l’opération? Le même sort arrive au Camping Auslikon, où vous pouviez jusqu’à présent profiter de vos vacances près de la nature, sans électricité. Ici aussi, la baignade devrait rester autorisée.

De plus en plus de gens veulent camper, mais au lieu d’augmenter les capacités d’accueil des camping-cars, des tentes et des caravanes, on les réduit ...

Avec mes salutations